NATOORA
Campagnier
Les jardins de Cocagne
Paysans.org
BioSégur

 

 

 


INFO CONSO

LES DIFFERENTS SYSTEMES DE VENTE DIRECTE
DE PRODUITS DE LA FERME

PAYSANS.ORG
http://www.paysans.org

Paysans.org est un coup de gueule d'agriculteurs et d'éleveurs envers la malbouffe. Les contributions des internautes leur ont permis de transformer cette protestation en un service de commerce électronique militant, proposé par les producteurs de l’association « De la Terre à la Table ».
Le 02 aout a été la date de la première livraison....

Paysans.org fonctionne avec un système de "paniers". Les produits sont frais, de saison, et bien moins chers que dans la grande distribution.

 

Concrètement, comment ça se passe ?

COMMANDE
Pour s’assurer de la volonté du consommateur, nous nous engageons à confirmer toute commande. Sur cette confirmation, transmise par E.mail 4 jours avant la date de livraison convenue et telle qu’enregistrée par le service de commerce électronique PAYSANS.ORG, figurera la commande enregistrée, son prix, son mode de paiement, la liste des produits la composant et les conditions de livraison convenues au moment de la commande. Le client peut apporter toute modification ou annulation de sa commande en ligne sur le site www.paysans.org jusqu’à 72 heures précédant la date de livraison.

FRAICHEUR
La fraîcheur des produits est facile à vérifier par les renseignements fournis sur chaque produit. Selon sa nature : date de cueillette ou de transformation, date limite de conso... Notre système sans intermédiaire nous permet de raccourcir considérablement ces délais, par ex. pour les fruits et légumes 72 heures maxi entre cueillette et livraison chez vous. L´important est que nous sommes prêts à changer nos modes de production pour mieux répondre à la demande. Pour cela il faut absolument nous dire ce que vous attendez d´une relation directe avec le producteur et comment vous la percevez.

LIVRAISON
Lorsque vous passerez votre commande en ligne nous prendrons rendez-vous pour la livraison à votre domicile par camion-frigo pour le jour et dans le créneau horaire qui vous conviennent.

A Paris : mercredi aprés-midi, jeudi soir et samedi matin.
Livraisons pour les départements d´Ile de France :
77 et 94, mercredi aprés-midi et vendredi soir ;
92, jeudi aprés-midi et samedi matin
93 et 95, jeudi soir et samedi aprés-midi;
78 et 91, mercredi soir et vendredi aprés-midi;

En Sud-Ouest, livraisons pour les départements :
09, jeudi aprés-midi et samedi matin ;
16, 17 et 65, mercredi soir et vendredi aprés-midi ;
24, 32, mercredi aprés-midi et vendredi soir ;
31, mercredi soir, jeudi aprés-midi et samedi aprés-midi ;
33, mercredi aprés-midi, jeudi soir et samedi matin ;
40 et 64, jeudi aprés-midi et samedi aprés-midi ;
81, vendredi soir ;
47, mercredi aprés-midi et vendredi soir
(pour Agen, également les jeudi et samedi);
82 et 87, jeudi soir et samedi matin.

En Sud-Est, livraisons pour les départements :
06, mercredi et vendredi soir, le jeudi après midi et le samedi matin
13, jeudi soir et samedi après-midi
30, mercredi après-midi et vendredi soir
34, mercredi soir et vendredi après-midi
83, mercredi, vendredi et samedi après-midi, le jeudi soir
84, jeudi après-midi et samedi matin

L´Est :
38, jeudi soir et samedi après-midi
69, jeudi après-midi et samedi matin
73, mercredi soir et vendredi après-midi
74, mercredi après-midi et vendredi soir

Le Nord : le mercredi de 14h à 17h et de 17h à 22h ; le vendredi de 14h à 17h et de 17 à 22h
Le Pas de Calais : le mercredi de 14h à 17h et de 17h à 22h; le vendredi de 14h à 17h et de 17 à 22h.
L´Oise : le jeudi de 17h à 22h ; le samedi de 10h à 14h.
La Somme : le jeudi de 14h à 17h ; le samedi de 8h à 11h.

Le Nord-Est:
67, jeudi après-midi et soir, samedi matin et après-midi
68, mercredi et vendredi après-midi et soir

Les frais de livraison sont inclus dans le prix du panier ou du demi-panier.

PAIEMENT
2 Solutions de paiement sont proposées :
1- Paiement en ligne : la solution de paiement sécurisé par carte bancaire que nous avons retenue est celle d´Experian.
Pourquoi : la liberté de choix de la banque et la possibilité d´en changer sans impact sur le service et sur le consommateur; l’acceptation des Cartes CB, Mastercard et Visa ; l’ouverture technique aux différents niveaux de sécurisation (prise en compte des protocoles SSL et SET, liens avec Cybercomm C-SET et futurs paiements sur tél. portables).
2- Paiement différé à la livraison par chèque bancaire. Le chèque bancaire est alors remis au Transporteur-Livreur.

PANIER
Les éléments du panier ne vous convenant pas peuvent être remplacés par d’autres. Soit en augmentant les quantités des autres produits proposés, soit en sélectionnant des options complémentaires. Les prochaines versions permettront encore plus de personnalisation.

PRIX
Notre pari : pour un prix inférieur à celui de la grande distribution, vous livrer à domicile les produits frais de qualité nécessaires à l’alimentation de votre famille pour une semaine. L’organisation logistique que nous mettons en place doit permettre au producteur de trouver une rémunération finale supérieur d’au moins 10% aux prix d’achat des centrale de la grande distribution.
Nous pouvons atteindre ces objectifs avec un prix de panier inférieur à 600F.TTC.

QUALITE
Notre objectif en matière de traçabilité n´est pas d´atteindre la norme ISO 900X et + mais que le consommateur ait un lien direct avec les producteurs de chacune des denrées qui vous seront proposées chaque semaine. Nous vous demandons de dialoguer avec les producteurs dont certains ont déjà un lien sur le site ( page"animateurs et participants" ) et sous quelques jours vous les connaîtrez mieux grâce à leur page perso. Nous n´avons pas voulu céder à la tentation de reproduire sur Internet une sorte de super marché comme il en existe déjà (voir les sites de la GD, type Ooshop/Carrefour, C-mescourses/Casino, Telemarket/Promodes ou Houra/Cora) mais d´abord ouvrir un dialogue nous permettant de savoir ce que vous attendez de nous, et ensuite vous proposer chaque semaine ce que nos exploitations produisent.
Un exemple : admettons que telle semaine vous soit proposé un poulet. Nous savons que nous disposons dans nos fermes de 800 poulets tels que définis sur le site cette semaine-là, à la 801ème commande nous proposerons une pintade. Nous ne voulons justement pas tomber dans le piège de la standardisation de notre offre. Autre détail : tous les paysans adhérant à notre initiative souhaitent vous recevoir lorsque vous passerez dans leur région. En ce qui concerne les webcams, nous y pensons très sérieusement. Nous craignons de ne pas offrir un spectacle très animé mais nous pouvons prévoir des séquences d’1 minute présentant les producteurs et leurs méthodes culturales. Nous comptons sur vos suggestions.

QUI
Paysans.org est le site d´une association de producteurs, aujourd´hui presque tous originaires du Sud-Ouest de la France, qui ont choisi de s´adresser directement au consommateur. Ce site est d´abord une tribune permanente dont les hôtes privilégiés sont les agriculteurs et les consommateurs. Qui vend ? Les producteurs directement. C´est l´association qu´ils viennent de créer "De la Terre à la Table" qui facture directement au consommateur.

RECETTES
Lorsque vous cliquerez sur un des produits composant le panier plusieurs fenêtres s´ouvriront avec chacune une recette pour l´accommoder ou un commentaire le concernant. Nous vous suggèrerons ainsi différentes possibilités d´agrémenter très simplement ou de manière plus élaborée les produits qui vous seront proposés. Vos idées et recettes sont les bienvenues. Le prix du panier sera fixe afin que vous sachiez que pour ce prix convenu, inférieur à celui de la grande distribution, il vous sera possible d´être livré à domicile chaque semaine pour l´essentiel de vos besoins alimentaires.

 

Pourquoi PAYSANS.ORG ?
Extrait de L´Internaute www.linternaute.com, Dossier Le Terroir sur le Net.
Interview: "Nous proposons l´inverse de la malbouffe"

Entretien avec Francis Brodut.

Racontez-nous la naissance de Paysans.org et son fonctionnement Nous avons créé l´association " De la terre à la table " en juillet dernier pour lancer un site qui vende directement nos produits aux consommateurs. Si au début, notre association regroupait 11 producteurs, nous fédérons 70 éleveurs et de petits producteurs aujourd´hui. Les membres de l´association se rencontrent une fois par mois. C´est Notre First Tuesday à nous ! (rires). Nous sommes une douzaine à travailler sur le site à proprement parler qui a été créé et hébergé par " Edition du présent ". L´équipe se compose d´une personne qui chapeaute les livraisons, d´un technicien, d´une personne pour le back-office, de 4 préparateurs de commande, d´un webmaster, et 3 personnes chargées de répondre aux mails des internautes. C´est un gros boulot, nous recevons entre 300 et 1000 mails par jour !

Quelle est la philosophie de Paysans.org ? Paysans.org n´est pas un simple site marchand. Nous refusons le diktat de la grande distribution. C´est cette véritable revendication militante qui nous a poussé à être en .org. Notre communauté est réelle, ce n´est pas une communauté virtuelle, comme tous ces sites dits communautaires qui ont été créés de toutes pièces.

Qu´est-ce qui séduit les internautes dans votre démarche ? Ce qui plaît aux visiteurs de notre site, c´est notre idéologie. Nous prenons notre destin en main et faisons preuve d´un militantisme constructif, plutôt que de déverser des camions en Espagne (ce que nous savons faire aussi !). Nous recevons énormément de témoignages d´internautes qui adhèrent à nos idées et nous envoient des mails du type "on est avec vous, il faut se battre !".

Pour quelles raisons achètent-ils sur votre site ? Nous proposons l´inverse de la "malbouffe" : une nourriture saine, fraîche et savoureuse. Dans un magasin physique, les acheteurs se rassurent sur les origines des produits en consultant les labels, comme les AOC (Appellation d´origine contrôlée), par exemple. Sur notre site, nous les rassurons en prenant en compte leurs attentes. Nous avons souhaité instaurer une vraie relation de proximité avec eux. Nous échangeons des idées par mails et sur les forums. Une dizaine de clients sont même déjà venus visiter les productions quand ils passaient dans le coin. De plus, nous avons un atout de taille : des prix moins élevés qu´en grande surface.

Comment faites-vous pour assurer aux consommateurs des prix inférieurs aux grandes surfaces et gagner de l´argent de votre côté ? C´est simple. Le panier de cette semaine propose des fruits et légumes, du vin, de la viande et des charcuteries. Pour ce panier, le prix d´achat des grandes surfaces au producteur aurait été de 208,52 francs, et son prix de revente aux consommateurs, de 606,23F. La marge de la grande distribution aurait été de 290,73 %. Nous, nous proposons ce panier à 319,11 francs. Tout le monde y gagne.

Combien de ventes réalisez-vous sur le site ? Nous vendons 400 paniers par semaine (580 francs les paniers, et 400 francs les demi-panier, qui représentent 15% de la demande). 75% des commandes sont réglées en ligne, avec paiement sécurisé.

N´y a t´il pas un danger que vous cédiez à la standardisation comme les supermarchés, si vos ventes en ligne s´accélèrent? Non. Nous travaillons dans une logique d´offre, pas de demande. Si les 400 paniers à vendre chaque semaine sont écoulés, nous proposons aux internautes de les livrer la semaine d´après. S´il n´y a plus de poulets, nous n´allons pas surproduire pour satisfaire l´internaute, mais lui proposer une pintade à la place. Le problème des producteurs en général, c´est un manque à gagner de 50.000 à 100.000 francs par an. Pas plus. Leur but n´est pas de produire plus pour vendre plus et devenir des industriels de leur spécialité, mais de vendre tout ce qu´ils produisent actuellement.

Vous ne faites aucune publicité ? Non. Dès notre référencement, la presse nationale et internationale nous a littéralement pris d´assaut. J´ai vu France 2 hier, Canal + la semaine dernière, la BBC, la semaine d´avant lors d´un débat auquel participait José Bové…Bref, pour l´instant, on s´en tient là.

Qu´est-ce qui vous surprend dans cette aventure sur le Web ? La clientèle est moins citadine que je pensais. Il y a beaucoup de ruraux, et des personnes âgées. J´ai été également surpris par les réactions des internautes vis à vis des produits. Au début, nous avons mis en vente les éléments les plus goûteux à mon sens, mais les internautes les trouvaient trop forts. Effectivement, l´authentique à plus de goût. Je me souviens même du mail d´un internaute qui se plaignait parce que son fromage avait des moisissures ! Nous avons donc proposé des produits moins rustiques, plus affinés. Sans aller jusqu´à la " Vache qui rit " bien sûr… (Rires)

Avez-vous rencontré des problèmes? Le prestataire qui s´occupait des livraisons au lancement du site accusait beaucoup de retards. Nous avons très vite vu qu´il fallait nous en occuper nous-mêmes. Actuellement, nous avons une douzaine de camions (achetés ou loués pour une longue durée) et des chauffeurs embauchés à plein temps. Les livraisons arrivent en temps et en heure. Bientôt, nous allons proposer la vente des produits au détail et plus uniquement par paniers prédéfinis. Cette démarche va multiplier par 10 ou 15 nos commandes, nous sommes donc entrain de structurer les possibilités de livraisons.

Actuellement, vous livrez Paris et sa région ainsi que le grand Sud-Ouest. Pensez-vous développer votre service dans toute la France et même à l´étranger ?
Oui, nous souhaitons couvrir toute la France et la Belgique début 2001, ainsi que les capitales du Nord de l´Europe : Allemagne, Angleterre, Benelux et Danemark en suivant.

Est-ce que cela ne va pas à l´encontre de votre idéologie ? Nous, nous avons calculé que nous pouvions prendre en charge jusqu´à 2.500 paniers par semaine. Vous savez, nous n´allons pas jouer les Macdos et imposer nos produits à l´étranger, mais nous sommes en discussion avec des groupements de producteurs qui pourraient fonder une organisation semblable. Nous partagerions ainsi nos expériences, sans transposer purement et simplement le site dans une autre langue.
______________________


Nous sommes une poignée d’agriculteurs, principalement des producteurs de fruits et légumes et des éleveurs à refuser le diktat de la grande distribution.

C’est grâce au monopole qu’elle exerce aujourd’hui sur la commercialisation des denrées alimentaires qu’elle nous impose des prix d’achat très inférieurs à nos coûts de production tout en faisant payer très cher au consommateur. Elle va jusqu’à nous dépouiller de notre initiative culturale en s’appropriant la notion de culture raisonnée. Ce mode de production-là, ce retour au bon sens, nous voulons justement le définir avec le consommateur et entretenir avec lui une relation directe.

Observons le consommateur parcourant les rayons d’un magasin. Il touche, hume, examine, interroge, tente de recueillir des informations éventuellement disponibles sur les articles qui lui sont proposés. Pour remplir son panier ce sont tous ses sens qu’il met en éveil uniquement par le besoin d’être rassuré sur la pertinence de ses choix.
Informons le sur le producteur et ses méthodes, sur les difficultés et les satisfactions qu’il éprouve. Si le consommateur le connaît suffisamment pour lui faire confiance, si il est motivé par leur volonté de réaliser les mêmes aspirations, il préfèrera vite cette relation avec le producteur à celle qui consiste à se rassurer par l’examen du produit.

Il nous reste à fédérer notre communauté sur la base d´une action militante. C´est peut-être là le sens de l´histoire, ou plus modestement une ambition citoyenne.

 

Joindre Paysans.org

- Site internet : http://www.paysans.org

- Par E-mail : info@paysans.org

- Par téléphone : Alexandra au 05 59 90 01 00

- Par courrier :